ma ré-créa' Zou

... Des souvenirs d'hier et d'aujourd'hui, à travers quelques mots mais beaucoup d'images... une touche de découvertes... de l'émotion, infiniment...
... un murmure de secrets... tellement de sourires... un soupçon d'aventures... des rêves, énormément... des jouets, trop mais passionnément... de la cuisine, oui, mais plutôt chouette... finalement un brin créative avec un peu, beaucoup puis passionnément de la couture...

Bienvenue dans la récréaZou de Pauline Trouvetou

lundi 14 janvier 2013

Non à la réforme du congé parental 2013

Le congé parental et moi NOUS !

Oui ce congé n'est pas seulement le mien. C'est celui de Ma Famille. C'est un choix discuté et confirmé par mon mari et moi. Ce congé nous en parlions bien avant ma 1ère grossesse, c'est à dire dès que nous évoquions notre futur:
"Lorsque nous aurons des enfants, l'un de nous restera à la maison avec eux."

Pourquoi?

Partir le matin à 8 heures et revenir le soir à 20 heures (nos heures lorsque nous travaillons dans le commerce!). En clair, lever mes enfants et juste les remettre dans leur lit.
NON, ce n'est pas pour NOUS, pas pour MOI!
Mes enfants, je veux les voir grandir, progresser, jouer, rire, pleurer, s'émerveiller...
Donc pour cela, je veux et je dois les guider, les aider, les observer, les écouter, les encourager, les féliciter, les consoler, rire avec eux, les emmener vers de nouvelles découvertes...
Nos enfants grandissent tellement vite donc autant en profiter et vivre avec eux pour eux.

Pour ceux qui ne me connaissent pas encore:

Je suis Pauline, Maman de Célestine 27 mois et de Jeanne 9 mois et demi. Je vis en couple depuis 2006 et je suis mariée depuis 2008. Pour ma fille ainée, nous avons choisi mon mari et moi que je prenne ces 6 mois de congé parental. Bien sur, ce n'est pas du luxe mais nous ne vivons pas au dessus de nos moyens. Avec un enfant (puis 2 par la suite), nous ne voulions pas un rythme de vie infernal du genre:

Il est 7 heures, le réveil sonne. Je me lève et je me prépare. Mon mari est facteur donc il est déjà sur le terrain. Je sors ma fille de son lit, un coup de tétée et nous voilà dans la voiture. Elle en pyjama et moi qui me demande si je n'ai rien oublié... Je la dépose chez une nounou, un bisou et à ce soir!
J'ai encore une demi heure de route avant d'arriver au boulot, soit 30-35 km. J'y suis, la matinée passe puis j'ai 1h30 de pause, durant celle-ci, je mange vite fait puis je receuille mon lait. Je pense à "qu'est ce qu'on va manger ce soir?". 14 heures, je suis de retour à mon poste. Je pense à mon mari qui doit faire la sieste, je sais qu'il va bientôt récupérer notre choup. Puis il mettra la machine à laver en route et pensera à étendre le linge. 19h30, je ne sors pas en retard et à 20 heures je suis chez moi! Youpi, c'est la course! Un bisou pour le papa et pour le bébé et hop je me mets en cuisine... On mange et il est déjà temps de mettre au lit notre Titinou. Je l'aurais vu à peine une heure dans cette journée! Les paniers de linges à repasser m'attendent, chouette! Mon mari fait un brin de ménage quand même. Et il est temps d'aller au lit! Super... hein! Tout ça pour gagner 3 francs 6 sous car entre mes frais d'essence et de nounou, nous ne sommes pas vraiment gagnants!

Nous ne voulions pas vivre ce stress quotidien. Ces 6 mois je les ai acceptés et... 6 mois c'est peu!Vous pensez que je suis gourmande mais pourquoi ce 1er enfant n'a pas lui aussi cette chance d'être gardé par l'un de ses 2 parents?
Je me suis posée cette question et à ce moment là, j'ai choisi d'être assistante maternelle. Puisqu'il faut que je travaille, ce sera chez moi! Célestine a 9 mois et j'obtiens mon agrément. Jeanne arrive 9 mois plus tard. Maintenant, j'ai la possibilité de rester avec mes filles durant 3 ans...
Seulement, une Maman m'appelle au téléphone, elle recherche une ass mat pour cet automne. Nous discutons mais non Madame, je suis en congé parental. Puis elle me contacte de nouveau "c'est dommage, vous êtes certaine? J'ai aimé discuter avec vous, c'est vous que je veux pour ma fille". Je suis flattée... et je suis (trop) gentille et cette Maman est institutrice donc "Oui madame, je veux bien". Donc aujourd'hui, j'ai repris mon activité à temps partiel, puisque je garde une petite fille de presque 3 ans. Mais je suis toujours en congé parental! Et je veux un 3ème et un 4ème enfant, j'espère qu'ils auront la même chance que leurs soeurs!
Ce projet de loi me stresse, je dois l'avouer.
Vous allez me répliquer: "Mais ma p'tite dame vous travaillez chez vous!"
A cela je vous répond: "Oui mais cher Monsieur et chère Madame, vous me mettez dans une impasse! Vous oubliez que mes propres enfants occupent chacun une place de mon agrément jusqu'à leur 3 ans... donc je fais quoi durant leur 2ème et 3ème année? Garder un seul enfant n'est pas intéressant à 3 euros de l'heure (quoi que avec tous ces parents qui vont reprendre le travail, nous allons devenir rares nous les ass mat donc je pourrais peut être doubler mon tarif... ironie bien sur!)! Donc en même temps que de quitter mon rôle de Maman au quotidien, vous m'obligez à quitter mon emploi que j'apprécie en plus..."

Nous sommes une famille épanouie et nous demandons juste à le rester! Que je sois à la maison c'est notre choix à tous. Je conclurais par dire que mes plus belles années d'enfant furent celles durant lesquelles ma Maman était à la maison pour mes frères, ma soeur et Moi. C'était son choix, elle a exercé le plus beau métier du monde: celui de Maman naturellement et je suis son chemin!

 
Maintenant, voici le projet en question:

 
En Mars 2013, un projet de loi va être déposé par le gouvernement concernant le Congé parental d'éducation.

Actuellement, celui ci se découpe tel quel :

- Il est possible de mettre entre parenthèse sa carrière jusqu'au 3e anniversaire de l'enfant.
  Pour le premier enfant, les 6 premiers mois sont rémunérés.

- Pour le second, la personne du couple qui prend le CP aura 566e par mois jusqu'au 3e anniversaire.

- Pour le 3e enfant, le parent a le choix entre prendre une année mieux rémunérée, aux alentours de 800e/mois, où prendre les 3ans.

 
Dans ces trois cas de figure, il y a le choix, entre le père, la mère, et le temps que l'on décide de prendre.

Le parent reste libre de son choix de A à Z.

 
Actuellement, le gouvernement travaille sur ce projet de loi. La présentation, se fera courant 2e trimestre 2013.

 
Deux dossiers seront présentés : famille et petite enfance.

 
Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits de la femme travaille sur le dossier famille et souhaite faire une mise en avant de l'égalité homme/femme, par une réforme du CP.

 
Pour ce faire, aucune association n'a été invitée à la concertation malgré leur demande (UNAF, Union Nationale des Associations Familiales par exemple). Sujet concernant pourtant les familles, ils en sont les portes paroles.

 
Ce projet est fait en liaison directe avec les partenaires sociaux, et patronats. Nous savons toutes et tous, l'interêt direct pour les patrons de voir cette loi passer (les femmes ne partiront plus trois ans mais un an!) et pour les syndicats , cela reste aussi un avantage puisqu'eux ne regardent que le côté égalitaire et carriériste de la chose.

Il va également être mis en avant une lutte contre la précarité. Point positif si ce n'est qu'ils envisagent de taxer les patrons qui accorderont des temps partiels.

 
Dominique Berinotti quant à elle travaille sur le service public de la petite enfance.

Elle envisage de créer 400000 places de garde (crèche essentiellement) qui aura un cout d'environ 10milliards d'euro, à l'instant, ils n'ont pas le moindre centimes, et ils ne savent pas encore où trouver ces fonds.

 
En résumé, le congé parental se verrait transformer de cette façon :

-congé maternité qui passerait de 16semaines à 18semaines (ce qui existait déjà pour les mamans qui allaitaient, mais cela avait été supprimé à cause du coût pour la sécurité sociale)

-congé parental réduit à une année, jusqu'au un an de l'enfant plus précisement.

- les personnes le prenant seront payés à 60% de leur salaire brut. Si ton salaire brut est de 1000, tu toucheras 600e, avec un plafond entre 1500e brut, et 1800e.

- Une partie d'environ un mois à prendre obligatoirement par le papa. Si il ne la prend pas, ce mois se verra perdu, et de ce fait la maman devra reprendre aux 7 mois de l'enfant.

 

Pour finir, je précise que :

 
Ce projet concerne donc tous les parents : mère, père, actifs à temps plein, à temps partiel, en congé parental...


Une réforme oui, mais pas au dépend de la liberté individuelle de chacun.

 
Seul 30% des parents souhaitent reprendre le travail après un enfant, mais ne le peuvent pas car le mode de garde n'est pas adapté à leur souhait.

 
Dans ce cas là, ce n'est pas le congé parental qui est forcément à revoir dans la durée, mais :

- les possibilités de faire garder son enfant quand on souhaite retourner travailler.

- le montant mensuel ré évalué pour ceux qui choisissent de ne prendre qu'un an (comme le COLCA actuel, mais des le 2e enfant)

- La précarité de l'emploi et ce bien avant d'attendre un enfant. Il est reconnu qu'une femme en précarité avant de devenir mère le sera aussi après.

- Inclure les papas et les mobiliser à rester plus à la maison mais sans l'imposer, laisser le choix au couple.

 

Vous mes lecteurs je vous invite à vous mobiliser, à partager sur les réseaux sociaux, facebook, blog, twitter...

 
Pour nous suivre c'est ici. N'hésitez pas à vous joindre à nous!

Juste une signature sur cette pétition , nous aidera et vous aidera également!

Pour nous rejoindre dans le groupe c'est ici.

 
Merci de votre précieux soutien!
 
 
 

 

9 commentaires:

  1. Je découvre ton blog à travers ce billet et je crois bien que je vais venir le parcourir un peu plus dès que j'aurai un peu de temps ... J'espère que cette action va porter ses fruits. À bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi! A bientôt, j'espère que tu prendras plaisir à parcourir mon blog...

      Supprimer
  2. Bravo pour ton billet !!! il est important d'avoir le choix, j'espère pouvoir y avoir droit parce que mes enfants j'ai envie de m'en occuper également !!! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Tout comme toi, pour profiter de mon fils (et gagner 3 sous hein) je suis devenue nounou, comme tu as pu le lire ;)
    vive nous! Lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vive Nous en effet! Je suis contente de trouver une collègue dans ce monde de Mamans blogueuses!

      Supprimer
  4. C'est un choix de vie fait par un couple, il faut que cela puisse rester un choix !
    Nous avons la même vision des choses ;)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Merci de nous éclairer et de créer une dynamique d'opposition à ce projet de loi.
    Maman de 3 enfants j'ai été contrainte de retravailler pour des conditions financières, mais j'apprécie d'avoir un "Congé parental réduit" qui compense un temps partiel pour pouvoir m'occuper un peu de mes loulous.
    Ceci étant vu les réformes sur l'éducation, si j'avais le choix je retournerai à la maison pour surveiller et pallier au manquement de l'école avec mes enfants, leur permettre d'avoir des journées moins longues...

    RépondreSupprimer

Des petits mots à partager...